000000000

Musées et lieux patrimoniaux : les transformations des usages

L’Oeil du Public vous propose une sélection d’articles synthétisés autour de sujets qui font les grandes tendances de l’actualité culturelle.

 Revue de presse #1

C’est un changement de paradigme qui a gagné le secteur culturel. L’offre ne fait plus tout – il s’agit maintenant d’essayer d’être en phase avec les usages des publics. Les musées et sites patrimoniaux doivent à présent chercher à faire partie intégrante de la vie de quartier, à s’adresser autant aux habitants qu’aux touristes, tout en diversifiant leur modèle économique pour rayonner sur le territoire et au-delà.

Quelques exemples d’initiatives mises en place courant 2022 : 

  • Lors de la conférence « Marque culturelle et fidélisation : tour d’horizon des pratiques » au SITEM 2022 (salon international des musées, des lieux de culture et de tourisme), Adrien Joly, directeur du développement des ressources au MUCEM, a annoncé le lancement prochain d’un système d’abonnement mensuel muséal avec application, type Netflix. Les avantages sont nombreux : l’acquisition de revenus récurrents, le peu d’abandon grâce à des prix très faibles (3 euros), le contact continu avec les abonnés, la création d’une communauté (qui sera animée par la publication des évènements de la programmation culturelle sur l’application), et le suivi du parcours visiteur, grâce à la clé numérique qui permet de rentrer directement dans les salles d’exposition. L’application permettra, en outre, d’avoir accès à l’audioguide. Affaire à suivre !

  • Dans un article en anglais, deux architectes américains décryptent trois grands projets de construction / rénovation de musées dans lesquels ils ont intégré les objectifs suivants : faire le lien et rassembler la communauté du quartier, s’intégrer davantage au tissu urbain, et créer un espace flexible et accessible par tous.

  • Le CMN s’inspire également du modèle des tiers-lieux pour développer l’hybridation des activités de ses lieux patrimoniaux : le projet de la Cité Internationale de la Langue Française à Villers-Coterrêts illustre sa volonté d’être moteur dans la vie du territoire en offrant une variété de situations d’usages (une place publique librement accessible, expositions permanentes et temporaires, spectacles, café-salon de thé et autres services de proximité) en répondant à des besoins qui ne sont parfois pas couverts par le territoire (installation d’un hôtel, d’un centre de formation au français, et d’une résidence pour artistes, chercheurs et entrepreneurs).

  • Autre nouvelle toute fraîche du SITEM : à l’occasion de son 10ème anniversaire, le musée du Louvre-Lens a lancé le projet d’une exposition collaborative nommée Intime et moi. Les curateurs de l’exposition, un groupe de dix jeunes de 20 ans sans formation artistique spécifique, ont participé à la conception de l’exposition en étroite collaboration avec les équipes du lieu. Le groupe de travail s’est réuni pour construire la trame de l’exposition et sélectionner les œuvres exposées. L’occasion pour le musée de travailler en réelle proximité avec la population du territoire sur lequel il est implanté.
© L’Oeil du Public
Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

* Champs obligatoires

Inscrivez-vous à notre newsletter !

    Share via
    Copy link
    Powered by Social Snap